La diffusion du progrès génétique aux charcutiers DanBred


Français

Le gain génétique élevé obtenu par le Duroc DanBred en matière de GMQ, de taux de muscle et d’indice de consommation, est efficacement transféré aux issus et contribue à la forte rentabilité des charcutiers croisés DanBred. L’hétérosis accentue encore l’amélioration des performances affichées par les charcutiers croisés DanBred.

 

Les performances de production de 2 552 charcutiers croisés DanBred et de 3 463 de leurs demi-frères côté paternel, de race pure Duroc DanBred, ont été testées et comparées au sein de la station de tests de verrats de DanBred à Bøgildgård. Ces tests, menés par le Centre danois pour la recherche porcine en collaboration avec l’Université d’Aarhus, s’inscrivaient dans un projet de sélection génomique et de croisement de grande ampleur, poursuivant les efforts de recherche et développement de DanBred. Les charcutiers sont des hybrides trois voies, croisés entre des verrats Duroc DanBred et des truies hybrides F1 DanBred (Landrace DanBred et Large White DanBred).

 

Transmission totale du progrès génétique

« Il est important pour DanBred de vérifier que le gain génétique obtenu dans nos noyaux de sélection de races pures se répercute dans les élevages de production de nos clients », déclare Helle Palmø, Généticien en chef chez DanBred. « Cette étude démontre de façon précise le potentiel de nos charcutiers croisés en termes de performances. Elle confirme que le progrès génétique obtenu chez les reproducteurs de race pure DanBred est efficacement transféré à leurs descendants croisés, et se trouve en même temps renforcé par l’hétérosis. »

Pour les éleveurs qui cherchent continuellement à améliorer leur résultat, des tests bien documentés comme ceux-ci permettent de s’assurer que le gain génétique atteint dans le cadre d’un programme de sélection portera ses fruits au sein de leur élevage. Le programme de sélection est mené sur des noyaux de race pure tandis que les élevages de production pratiquent des croisements. Outre cette différence, des facteurs environnementaux tels que le sanitaire, la conduite et la qualité de l’aliment peuvent différer entre les deux types d’élevage. Ainsi, le progrès génétique obtenu au sein des populations qui composent les noyaux de race pure ne se transmet pas toujours entièrement aux élevages de production. En testant des animaux de race pure et des croisés dans le même environnement, nous pouvons garantir que les différences observées relèvent de facteurs génétiques et non environnementaux.

 

Les charcutiers croisés DanBred bénéficient d’un effet hétérosis favorable

Comme le montrent les résultats du tableau 1, les porcs Duroc de race pure et les croisés affichaient les mêmes performances en termes de croissance et d’indice de consommation au moment des tests. Si l’on tient compte de la légère différence de performances observée entre les lignées Duroc DanBred, Landrace DanBred et Large White DanBred, les résultats du projet révèlent que les charcutiers hybrides trois voies dépassent considérablement les attentes.

« Lorsque les charcutiers croisés DanBred dépassent les attentes fondées sur la moyenne de leurs parents dans le même environnement, cela s’explique par l’hétérosis », déclare Bjarne Nielsen, du Centre danois pour la recherche porcine, qui a supervisé le projet. L’hétérosis est un phénomène qui s’observe lorsque des lignées pures sont croisées, et que les performances moyennes de la descendance excèdent celles des races parentales.

« Nos résultats montrent que l’effet du Duroc DanBred sur la croissance et la teneur en muscle de la descendance hybride est supérieur de respectivement 40 et 88 points de pourcentage, comparé aux attentes. Nous pouvons en conclure que le progrès génétique a été efficacement transmis à la descendance hybride et qu’un effet hétérosis favorable entre également en jeu ».

Le projet montre clairement que le gain génétique a encore renforcé les performances de la lignée Duroc DanBred (voir le tableau 1). Le potentiel génétique des descendants hybrides affichera un degré similaire d’amélioration. Tous les éleveurs à travers le monde en bénéficieront, car les verrats Duroc utilisés dans les centres d’insémination artificielle sont sélectionnés parmi les meilleurs spécimens des élevages de sélection.

Tableau 1 : Performances moyennes (ajustées pour tenir compte de facteurs environnementaux) de charcutiers mâles Duroc DanBred et hybrides trois voies DanBred (nés en 2014-15) et performances moyennes de verrats Duroc évaluées dans la station de tests de verrats de DanBred à Bøgildgård (2018).

Caractère Duroc DanBred (2014-15) Charcutiers croisés Duroc (2014-15) Duroc DanBred (2018)
GMQ (g/jour) 1 102 1 103 1 242
Indice de consommation (kg aliments/kg gain) 2,26 2,24 2,06
Lard dorsal (mm) 7,2 7,6 6,5

Sources : Publications SEGES N° 1092 (2016) & N° 1093 (2016)





Retour

DanBred, une vision centrée sur le client





    RESTEZ INFORMÉ

    Abonnez-vous à la newsletter de DanBred et consultez les dernières actualités en matière de conseil technique, de conduite d’élevage, de génétique et de sanitaire – tout ce qu’il faut savoir sur la production porcine moderne.




      J’autorise DanBred P/S à m’envoyer des courriers électroniques portant sur la production, la conduite d’élevage, la génétique et le sanitaire dans le domaine de l’élevage porcin. Nous vous contacterons uniquement lorsque nous souhaitons partager avec vous des informations pertinentes, et ce, jamais plus de deux fois par mois. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

      Contacter danbred

      Nous pouvons vous aider dans la transition vers la génétique DanBred, la livraison de cochettes ou de semences, le transport et bien plus encore. Prenez rendez-vous et nous vous contacterons à votre convenance.


      Reservez votre rendez-vous des maintenant