Un management adapté permet de sevrer davantage par la truie


Français

Les truies DanBred sont-elles capables d’allaiter plus de porcelets qu’on ne le pense ? OUI, confirme le Centre danois pour la recherche porcine (SEGES) après avoir terminé une étude approfondie sur les capacités d’allaitement des truies DanBred. L’étude reprise par Pig Progress a conclu, qu’en égalisant les portées à 15 porcelets sans ajouter de lait artificiel, un management adapté permet d’augmenter le nombre de sevrés par la truie et le poids de la portée au sevrage. De même, laisser les truies allaiter plus de porcelets a plusieurs effets positifs, tant en termes de santé des porcelets que de GMQ.

En 2018, DanBred a enregistré au Danemark une moyenne de 17,2 porcelets nés vivants par portée et de 14, 6 sevrés par portée. Mais la moyenne n’est « que de » 12 sevrés par la truie, les élevages danois ayant « la culture de la truie adoptive ». Le Centre danois pour la recherche porcine a donc posé la question : « Les truies DanBred sont-elles capables d’allaiter plus de porcelets qu’on ne le pense ? »

 

Les truies DanBred peuvent élever elles-mêmes 15 porcelets

La capacité d’allaitement des truies DanBred a été testée en divisant les truies en deux groupes respectivement avec 14 et 15 tétines fonctionnelles. Les portées ont été égalisées à 15 porcelets sous la truie, quel que soit le nombre de tétines fonctionnelles. Les porcelets avaient accès à un aliment sec dès la première semaine d’âge mais pas à du lait artificiel.

Finalement, les truies ayant 14 tétines fonctionnelles ne présentaient pas moins de porcelets au 21e jour après la mise bas que le groupe de truies ayant 15 tétines fonctionnelles.

Fig. 1 : Pourcentage de porcelets au 21e jour après la mise bas

 

La figure 1 montre que :

  • 97 % des truies DanBred n’ont eu aucune difficulté à allaiter au moins 13 porcelets, soit un porcelet de plus par portée que ce qui est réalisé dans les élevages danois
  • 93 % des truies DanBred avec 14 tétines fonctionnelles ont sevré au moins 13 porcelets
  • 33 % des truies DanBred avec 14 tétines fonctionnelles ont sevré l’ensemble des 15 porcelets

 

Pas de différence significative dans les performances des porcelets

En outre, l’étude n’a révélé aucune différence significative de GMQ moyen, dans le poids au sevrage ou dans la prise de poids de la portée entre les deux groupes de truies ayant respectivement 14 et 15 tétines fonctionnelles. En outre, aucune différence considérable n’a été constatée entre les deux groupes en ce qui concerne la condition physique au 21e jour.

La conclusion est qu’après avoir égalisé les portées à 15 porcelets sans lait artificiel, le nombre de tétines fonctionnelles – 14 ou 15 tétines fonctionnelles à la mise bas – n’a pas d’influence significative sur le nombre de sevrés par la truie ni sur le poids de la portée au sevrage. Par ailleurs, le fait de laisser les truies allaiter plus de porcelets au lieu de déplacer les surnuméraires vers d’autres truies a des effets positifs, tant en termes de santé des porcelets que de GMQ.

 

Utiliser les capacités d’allaitement exceptionnelles des truies DanBred

Cette étude démontre clairement que les truies DanBred ont le potentiel et la capacité d’allaiter de grandes portées. Elle nous dit aussi qu’il est essentiel d’être attentif en maternité, car il n’y a pas une solution miracle lorsqu’il s’agit de gérer de grandes portées. Le succès avec les grandes portées exige de la persévérance et la capacité d’adapter ses pratiques pour améliorer continuellement les performances.

La littérature scientifique, les essais et les expériences donnent tous la même conclusion : augmenter le nombre de porcelets sevrés par la truie en laissant les truies allaiter plus de porcelets qu’elles n’ont de tétines fonctionnelles demande un management adapté en maternité. Les bénéfices en termes de rentabilité de la production en valent la peine.

 

Un management adapté est la clé du succès

Il est notamment recommandé en amont des mises bas d’évaluer la capacité des truies à prendre soin de porcelets nombreux en étant attentif à leur état physique et à leur appétit. De plus, en comptant le nombre de tétines fonctionnelles des truies, il est possible de laisser les truies bien portantes allaiter un, voire deux porcelets de plus que le nombre de tétines fonctionnelles disponibles. Cela réduira le besoin en truies adoptives et, par conséquent, le mélange des porcelets, ce qui augmentera le poids des porcelets au sevrage et aura un effet positif sur le développement de leur système digestif. En outre, il est essentiel pour la réussite de l’élevage que les salariés en maternités adaptent leurs pratiques à la gestion des truies hyperprolifiques et sachent quelle est la bonne intervention, si les conditions des truies ou des porcelets changent. Enfin, la stratégie alimentaire doit être adaptée.

L’étude a été menée par le Centre danois pour la recherche porcine dans un élevage danois de 600 truies DanBred. Les truies ont donné naissance à une moyenne de 19 nés vivants par portée. Les truies étaient nourries trois fois / jour et les porcelets avaient accès à de l’aliment sec dès la 1ère semaine d’âge, mais sans distribution de lait artificiel. Lors de l’égalisation des portées, les plus petits porcelets étaient rassemblés sous une truie adoptive et ne faisaient pas partie de l’étude.

 

Pour en savoir plus sur l’étude publiée dans Pig Progress

Consultez le rapport d’essai danois de SEGES 





Retour

DanBred, une vision centrée sur le client





    RESTEZ INFORMÉ

    Abonnez-vous à la newsletter de DanBred et consultez les dernières actualités en matière de conseil technique, de conduite d’élevage, de génétique et de sanitaire – tout ce qu’il faut savoir sur la production porcine moderne.




      J’autorise DanBred P/S à m’envoyer des courriers électroniques portant sur la production, la conduite d’élevage, la génétique et le sanitaire dans le domaine de l’élevage porcin. Nous vous contacterons uniquement lorsque nous souhaitons partager avec vous des informations pertinentes, et ce, jamais plus de deux fois par mois. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

      Contacter danbred

      Nous pouvons vous aider dans la transition vers la génétique DanBred, la livraison de cochettes ou de semences, le transport et bien plus encore. Prenez rendez-vous et nous vous contacterons à votre convenance.


      Reservez votre rendez-vous des maintenant