Réduire les hernies ombilicales


Français

Le débat en cours au sein l’UE est d’actualité car le transport des porcs présentant une hernie ombilicale fait l’objet d’une attention croissante. De bonnes pratiques en maternité peuvent dès à présent réduire la survenue des hernies ombilicales.
Lizette Vestergaard Pedersen
SEGES, Pig research centre (Centre danois pour la recherche porcine)

 

Le terme de hernie ombilicale est souvent utilisé pour décrire tous les types d’évaginations ombilicales. Il est toutefois important de savoir que la hernie ombilicale n’est qu’une des causes possibles d’évaginations ombilicales. Les causes les plus fréquentes sont : hernie ombilicale, abcès, tissu cicatriciel et kystes. Ces différents types d’évaginations ombilicales peuvent avoir un aspect très proche chez un porc vivant.

« En ce qui concerne les évaginations ombilicales, l’ampleur du problème varie considérablement d’un élevage à un autre. Les études ont montré que leur survenue varie entre 0 et 6 %, même lorsque les cheptels ont le même patrimoine génétique », indique Martin Mølgaard Pedersen du Centre danois pour la recherche porcine.

 

Améliorer le taux de survie des charcutiers

L’objectif du programme de sélection DanBred est d’améliorer les caractères qui permettent d’apporter plus de valeur dans un élevage naisseur-engraisseur. DanBred s’efforce en permanence d’améliorer le tonnage vendu par truie et par an des élevages. Pendant de nombreuses années, une forte pression de sélection a été exercée avec succès sur le caractère LP5 (porcelets vivants 5 jours après la mise-bas), ce qui a conduit à une augmentation du nombre de porcelets sevrés. Toutefois, cette approche augmente aussi les exigences en matière de gestion des grandes portées. Le potentiel du charcutier DanBred est très élevé, mais libérer ce potentiel nécessite un bon management.

« Le schéma DanBred s’efforce en permanence d’améliorer le taux de survie des charcutiers. Pour cette raison, nous collectons des données de survie dans nos élevages de sélection, de la naissance jusqu’à l’abattoir. Nous travaillons par ailleurs la possibilité d’étendre la survie précoce (LP5) afin de couvrir également le reste de la vie du porc et rechercherons comment améliorer leur survie tout au long de la chaîne de production », indique Martin Mølgaard Pedersen.

« L’idée est que nous ne sommes pas intéressés par la cause du décès, mais plutôt par le fait que l’animal est vivant ou mort – comme pour le LP5. Avec la sélection sur la survie, nous réduisons la mortalité en général, mais aussi le nombre de porcs qui meurent ou sont réformés en raison d’une hernie ombilicale, dans les rares cas où celle-ci est déterminée génétiquement ».

Par ailleurs, un projet pilote sur le gain de poids de la portée a été lancé. Le but est de sélectionner les truies DanBred avec lesquelles le gain de poids quotidien de la portée est le plus élevé au cours de la période d’allaitement, afin d’obtenir le poids de portée sevrée le plus élevé possible. Nous pensons qu’en plus de l’amélioration du gain de poids de la portée sevrée, nous réduirons aussi le recours aux truies adoptives et aux déplacements des porcelets, qui sont des facteurs aggravants de survenue d’évaginations ombilicales.

Réduire les hernies ombilicales mécaniques


Afin d’aider les éleveurs de porc, le Centre danois pour la recherche porcine a élaboré un plan en 10 points avec des conseils pratiques pour la réduction du risque de hernie ombilicale mécanique. Il est notamment essentiel de couper rapidement les cordons et de bien désinfecter la zone.

En coopération avec l’Université de Copenhague, le Centre danois pour la recherche porcine a lancé un projet de R&D sur les évaginations ombilicales. Le projet va développer un outil de diagnostic qui, à un stade précoce de la vie du porc, pourra dire quels porcs présentant une évagination ombilicale doivent être réformés, en tenant compte à la fois du bien-être et de considérations économiques, et quels porcs doivent être engraissés pour l’abattoir.

 

À quoi les évaginations ombilicales sont-elles dues ? Causes les plus fréquentes :

La hernie ombilicale est l’évagination ombilicale la plus fréquente. La pression dans la cavité abdominale crée un point faible dans lequel le péritoine ou des organes pénètrent et forment un sac de hernie visible sous l’abdomen.

Abscess: Abcès : L’abcès est une accumulation de pus dans la peau. Il est causé par une infection dans la région de l’ombilic, lorsque le système immunitaire de l’animal n’est pas capable de combattre les bactéries à temps.

Tissu cicatriciel :Le tissu cicatriciel est une bosse ferme constituée de tissu conjonctif, qui survient, par exemple, lors de la cicatrisation d’un abcès. La cicatrisation démarre environ cinq à six jours après la lésion.

Kystes : Un kyste est une masse de tissu conjonctif qui contient une ou plusieurs cavités remplies de liquide. Le kyste peut se développer à l’intérieur ou à l’extérieur de la cavité abdominale, ou les deux.

10 recommandations pour réduire les hernies ombilicales





Retour

DanBred, une vision centrée sur le client





    RESTEZ INFORMÉ

    Abonnez-vous à la newsletter de DanBred et consultez les dernières actualités en matière de conseil technique, de conduite d’élevage, de génétique et de sanitaire – tout ce qu’il faut savoir sur la production porcine moderne.




      J’autorise DanBred P/S à m’envoyer des courriers électroniques portant sur la production, la conduite d’élevage, la génétique et le sanitaire dans le domaine de l’élevage porcin. Nous vous contacterons uniquement lorsque nous souhaitons partager avec vous des informations pertinentes, et ce, jamais plus de deux fois par mois. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

      Contacter danbred

      Nous pouvons vous aider dans la transition vers la génétique DanBred, la livraison de cochettes ou de semences, le transport et bien plus encore. Prenez rendez-vous et nous vous contacterons à votre convenance.


      Reservez votre rendez-vous des maintenant