DANBRED DEMONTRE UN GAIN GÉNÉTIQUE SUPPLEMENTAIRE DE 1 € 69


Français

Les moindres détails sont en permanence passés au crible dans l’optique d’améliorer les résultats économiques des élevages de porc. DanBred a été la première entreprise de génétique porcine au monde à utiliser la génomique dans son travail de sélection. Aujourd’hui, tous les animaux candidats à la sélection sont testés, avec des retombées positives pour les producteurs de porc.

 

A partir de prélèvements de soies réalisés sur l’ensemble des animaux candidats à la sélection, DanBred obtient une mine de renseignements sur les individus susceptibles de venir renforcer les progrès de son programme de sélection. Cette technologie, appelée sélection génomique, a été introduite il y a dix ans.

« Au début nous testions 10 % des animaux candidats, mais ce chiffre est à présent de 100 %. Cette progression n’a rien de surprenant car la sélection génomique nous permet d’identifier les individus qui portent les meilleures caractéristiques génétiques, et nous mettons ces connaissances à profit pour développer le maximum de progrès génétique, » explique Tage Ostersen, Chef de service au Centre de recherche porcine danois.

 

Des résultats financiers améliorés

Des avancées significatives ont été obtenues dans le processus de sélection depuis l’introduction de la sélection génomique dans le programme DanBred en 2010. Bien entendu, de nombreux autres facteurs entrent en ligne de compte pour expliquer la progression de la valeur économique d’un charcutier DanBred. Toutefois, au cours des dix dernières années, cette progression s’est accélérée et nous estimons que la sélection génomique a amélioré de quelque 30 % les progrès en matière de sélection.

« Certains des caractères les plus avantageux comptent aussi parmi les plus difficiles à mesurer, tels que l’indice de consommation et la taille de la portée. Ces paramètres ont un impact positif sur les résultats financiers et contribuent par ailleurs à une production plus durable. À cet égard, il ne fait aucun doute à nos yeux que la sélection génomique a joué un rôle important dans les progrès significatifs des dernières années », souligne Tage Ostersen.

 

Un gain génétique en progression de 1 € 69

Chaque année, DanBred démontre et documente l’amélioration du progrès génétique aussi bien pour les reproducteurs de race pure que pour les charcutiers DanBred, et cette année ne fait pas exception. Le gain génétique pour chaque caractère inclus dans les objectifs de sélection est calculé sous la forme d’une moyenne annuelle glissante sur les trois dernières années. Au total, DanBred a obtenu un gain génétique d’une valeur de 1 € 69 par an et par charcutier DanBred.

Un résultat qui profite à tout éleveur utilisant la génétique DanBred dans son cheptel, et qui s’inscrit dans la longue série d’améliorations record obtenues au cours des années précédentes. Les progrès des caractères individuels inclus dans l’objectif de sélection sont présentés dans le tableau ci-dessous.

GMQ de 30 kg à l’abattage (g/jour) 20
GMQ de la naissance à 30 kg (g/jour) 1.1
Indice de consommation (kg alimentation/kg de croit) -0.040
Taux de muscle (%) 0.18
LP5 (porcelets vivants 5 jours après MB/portée) 0.29
Conformation (points) 0.13
Longévité (proportion) -0.01
Rendement carcasse (kg) -0.04
Fertilité & Survie, effet paternel (porcelets vivants 5 jours après MB/portée) 0.20

Tableau 1. Le gain génétique annuel moyen par charcutier DanBred
(moyenne annuelle glissante des trois dernières années 2018-2020)

Chercher encore davantage

Le Centre de recherche porcine danois, qui chapeaute le travail de sélection mené par DanBred, continue de développer de nouvelles méthodes d’amélioration génétique. L’outil le plus récemment ajouté à son arsenal est la sélection métabolomique. Tandis que la sélection génomique fournit des renseignements sur l’ADN des porcs, la sélection métabolomique apporte une compréhension encore plus fine, au niveau moléculaire. En nous appuyant sur quelques 10 000 points de mesure, nous sommes en capacité d’identifier les molécules présentes chez un animal, et leur concentration. Avec à la clé la possibilité de comprendre comment des gènes donnés affectent le statut physiologique d’un porc. L’objectif est d’utiliser les informations obtenues pour renforcer encore le progrès génétique créé par le programme de sélection DanBred.

« Jusqu’à présent il était à la fois coûteux et difficile d’employer la sélection génomique sur les caractères auxquels le projet s’attache. Mais nous pensons que la nouvelle méthode génèrera davantage de progrès pour le taux de muscle et l’efficacité alimentaire », remarque Tage Ostersen.

La sélection métabolomique est développée conjointement par DanBred, l’Université d’Aarhus et Nordic Seed, avec l’appui du GUDP, le Programme de développement et démonstration écologique, sous l’égide du Ministère danois de l’environnement et de l’alimentation.





Retour

DanBred, une vision centrée sur le client





    RESTEZ INFORMÉ

    Abonnez-vous à la newsletter de DanBred et consultez les dernières actualités en matière de conseil technique, de conduite d’élevage, de génétique et de sanitaire – tout ce qu’il faut savoir sur la production porcine moderne.




      J’autorise DanBred P/S à m’envoyer des courriers électroniques portant sur la production, la conduite d’élevage, la génétique et le sanitaire dans le domaine de l’élevage porcin. Nous vous contacterons uniquement lorsque nous souhaitons partager avec vous des informations pertinentes, et ce, jamais plus de deux fois par mois. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

      Contacter danbred

      Nous pouvons vous aider dans la transition vers la génétique DanBred, la livraison de cochettes ou de semences, le transport et bien plus encore. Prenez rendez-vous et nous vous contacterons à votre convenance.


      Reservez votre rendez-vous des maintenant